Ramassage gratuit à la boutique tous les jours, 12h à 17h. Livraison 8$* pour tout achat de 49$ et plus ou Livraison gratuite* à l'achat de 99$ et plus.

Comment travailler la motricité fine?

RSS

Émilie Petit est ergothérapeute en pédiatrie à la clinique Pour le plaisir de grandir et maman de Maël 18 mois.

Entre 0 et 5 ans, l’enfant se développe à une vitesse très rapide dans plusieurs sphères. Le jeu est sans aucun doute ce qui est au cœur de ce développement. Un enfant qui joue est un enfant qui apprend!

Le développement de la motricité fine est souvent une sphère un peu moins facile à observer. Pourtant, saviez-vous que plusieurs études suggèrent que 80% des activités d’apprentissage offertes à la maternelle impliquent des habiletés de motricité fine? Que ce soit via la manipulation d’outils comme le crayon et le ciseau, mais aussi la manipulation des attaches de ses vêtements, l’ouverture de ses contenants sur l’heure du dîner et la manipulation des petits objets dans les bricolages!

Comme parent, vous avez un rôle clé à jouer entre 0 et 5 ans dans la variété des activités que vous offrez à votre enfant. Les ergothérapeutes voient des enfants d’âge scolaire qui ont développé des façons moins efficaces de prendre leur crayon, qui ont de la fatigue à l’écriture ou des postures non-optimales pour écrire (s’affaisse sur la chaise par exemple). Plusieurs de ces défis peuvent se prévenir en offrant plusieurs occasions de manipuler des objets à travers des jeux préscolaires qui n’impliquent pas nécessairement les crayons! Ces jeux peuvent aider à consolider le développement de la motricité fine et éviter que l’enfant compense en adoptant des façons de bouger ou de manipuler ses outils qui sont moins efficaces à long terme.

Voici donc plusieurs incontournables de la motricité fine. Des activités à faire et refaire avant l’entrée à la maternelle!

Jouer avec des autocollants

Quelle belle activité pour commencer à travailler l’utilisation des deux mains dans une tâche différente. Une stabilise la feuille d’autocollants et l’autre décolle! Cette collaboration avec les deux mains est essentielle pour bien stabiliser notre feuille avec une main pendant qu’on colorie ou qu’on découpe avec l’autre. Utiliser des autocollants permet aussi de travailler la coordination entre les yeux et la main, surtout si on a un endroit en particulier ou les coller sur une feuille (un repère visuel à couvrir par exemple).


Jouer avec de la pâte à modeler

La pâte à modeler aide beaucoup à développer tous les petits muscles de la main. Vous pourriez :

  • Inciter l’enfant à faire des petites boules et les écraser avec le pouce et l’index.
  • Faire des rouleaux à découper avec des ciseaux adaptés à l’âge de l’enfant (peuvent être introduits dès 18 mois d’abord en observant le parent faire).
  • Fournir des petites pâtes, des petits diamants, des billes à insérer dans la pâte : donnez ensuite le défi à l’enfant de les cacher et de les retrouver.

Jouer avec des cartes à lacer

Encore une fois, cette activité est géniale pour travailler l’utilisation des deux mains en complémentarité en plus de travailler sa coordination. L’enfant doit tenir la carte, tirer le fil, comprendre le sens de la broderie, ajuster ses préhensions sur le fil, bref c’est une activité très complète.


Jouer avec des blocs

Une activité classique mais oh! combien payante et pleine de potentielle! Pour les plus petits avec des gros blocs à empiler pour faire une tour ou des objets du quotidien comme des pots de yogourt. En construction libre, pour commencer et avec un plan ensuite. Il est même possible d’utiliser des blocs et faire des constructions les yeux fermés.

Varier les médiums et ayez du plaisir!

L’âge préscolaire est l’idéal pour varier les médiums et chercher à motiver l’enfant dans le jeu. S’il est difficile pour votre enfant à se motiver dans les activités papier-crayon, essayez de lui fixer des petits objectifs par jour. Les napperons à colorier comme celui-ci ou comme celui-là, ainsi que les coffrets de cartes à tamponner ou les coloriages géants peuvent être complétés en plusieurs jours. Vous pouvez aussi varier les positions de coloriage (sur le ventre, au mur, à 4 pattes, à la table).

Les ergothérapeutes peuvent vous aider à trouver des astuces pour que votre enfant développe sa motricité fine dans le quotidien tout en ciblant les composantes spécifiques à travailler. S’il est vrai que l’entrée à l’école permet à certains enfants de s’améliorer, il est souvent préférable de consulter en ergothérapie avant l’entrée à l’école si vous soupçonnez certains défis. Nous maximisons ainsi les chances que l’enfant vive des succès. Le manque d’intérêt dans une activité peut aussi cacher certaines difficultés! Tout comme un adulte, l’enfant qui doit déployer beaucoup d’effort pour faire une activité, tentera si possible de l’éviter.

Bonne séance de jeu avec vos tout-petits!

Article précédent Article suivant

  • Pascale de Montigny